Le programme de rétablissement de SIA

Le programme de rétablissement de SIA ou Survivants d’Inceste Anonymes est un programme spirituel d’entraide d’hommes et de femmes âgées de 18 ans ou plus, dont la base est constituée par 12 étapes, 12 traditions, 12 slogans, 12 promesses et la Prière de la Sérénité, ces éléments étant eux mêmes inspirés par les 12 étapes les 12 traditions les 12 slogans les 12 promesses et la Prière de la Sérénité issu.e.s du mouvement des Alcooliques Anonymes créé à Akron, en Ohio en 1935.



Les 12 étapes de SIA

  1. Nous avons admis que nous étions impuissants devant l’abus et les conséquences de l’abus et que nos vies étaient devenues incontrôlables.
  2. Nous en sommes venus à croire qu’une Puissance d’Amour, supérieure à nous-mêmes, pouvait nous rendre l’espoir, le mieux-être et la raison.
  3. Nous avons décidé de confier notre volonté et notre vie aux soins d’une Puissance Supérieure Aimante, tel que nous la concevons.
  4. Nous avons fait un inventaire moral, sans peur de nous-mêmes, de l’abus et de ses effets sur nos vies. Nous n’avons plus de secrets.
  5. Nous avons avoué à une Puissance Supérieure Aimante, à nous-mêmes et à un autre être humain la nature exacte de nos forces et de nos faiblesses.
  6. Nous sommes devenus prêts à ce qu’une Puissance Supérieure Aimante nous aide à enlever toutes les conséquences néfastes de l’abus. Nous avons acquis la volonté de nous traiter nous-mêmes avec respect, compassion et acceptation.
  7. Nous avons humblement demandé à une Puissance Supérieure Aimante d’enlever les conséquences néfastes pour la santé et d’auto-dépréciation issues de l’abus.
  8. Nous avons fait une liste de toutes les personnes auxquelles nous avons nuit (de notre propre volonté), particulièrement nous-même et notre enfant intérieur, et nous avons résolu de toutes leur faire amende honorable.
  9. Nous avons fait amende honorable à ces personnes sauf lorsque en ce faisant, il pouvait en résulter des dommages physiques, mentaux, émotionnels ou spirituels pour nous même ou pour les autres.
  10. Nous avons continué à prendre la responsabilité de notre propre rétablissement. Lorsque nous avons trouvé en nous même, des comportements encore dictés par l’abus, nous l’avons promptement admis. Lorsque nous avons réussi, nous nous en sommes promptement réjouis.
  11. Nous avons cherché par la prière et la méditation à améliorer notre contact conscient avec nous-mêmes et une Puissance Supérieure Aimante telle que nous la concevions. Lui demandant seulement de nous faire connaître sa volonté à notre égard et de nous donner le pouvoir et le courage de la réaliser.
  12. Ayant connu un réveil spirituel comme résultat de ces étapes, nous avons essayé de transmettre ce message à d’autres survivants et de pratiquer ces principes dans tous les domaines de notre vie.


Les 12 traditions de SIA

  1. Notre bien-être commun devrait venir en premier ; notre rétablissement individuel dépend de l’unité du mouvement SIA.
  2. Dans la poursuite de notre objectif commun, il n’existe qu’une seule autorité suprême : un Dieu d’amour, tel qu’il peut se manifester dans notre conscience de groupe. Nos chefs ne sont que des serviteurs de confiance, ils ne gouvernent pas.
  3. La seule condition pour faire partie des Survivants de l’Inceste Anonymes est d’avoir été victime d’abus sexuel dans l’enfance et de vouloir se rétablir.
  4. Chaque groupe devrait être autonome, sauf pour des sujets qui touchent d’autres groupes ou l’association SIA toute entière.
  5. Chaque groupe SIA n’a qu’un seul but : transmettre son message aux survivants de l’inceste qui souffrent encore.
  6. Un groupe ne devrait jamais endosser ou financer d’autres organismes, qu’ils soient apparentés ou étrangers aux Survivants de l’inceste anonymes, ni leur prêter le nom de SIA, de peur que les soucis d’argent, de propriété ou de prestige ne nous distraient de notre but premier.
  7. Chaque groupe SIA devrait subvenir entièrement à ses besoins et refuser toute contribution extérieure.
  8. Les Survivants de l’inceste anonymes devraient toujours rester bénévoles, mais nos centres de service peuvent engager et rétribuer des employés qualifiés.
  9. Les Survivants de l’Inceste Anonymes ne devraient jamais avoir de structure formelle, mais nous pouvons constituer des conseils ou des comités de service directement responsables envers ceux qu’ils servent.
  10. SIA n’exprime aucune opinion sur des sujets étrangers ; son nom ne doit donc jamais être mêlé à des controverses publiques.
  11. La politique de nos relations publiques est basée sur l’attrait plutôt que sur la réclame ; nous devons toujours garder l’anonymat personnel dans nos rapports avec la presse, la radio, le cinéma et la télévision.
  12. L’anonymat est la base spirituelle de toutes nos traditions et nous rappelle sans cesse de placer les principes avant les personnalités.


Les 12 promesses de SIA

  1. Nous connaîtrons enfin la liberté, le bonheur et la sérénité
  2. Nous nous souviendrons enfin du passé et nous nous en éloignerons librement avec notre enfant intérieur intact
  3. Nous comprendrons ce que le mot “sécurité” veut dire
  4. Nous connaitrons le sommeil sans peur
  5. Aussi terrible que soit l’inceste, aussi dévastateurs que soient ses effets, nous nous rétablirons et redeviendrons entiers
  6. Ce sentiment de désespoir et d’auto-condamnation disparaîtra.
  7. Nous perdrons notre sentiment de honte toxique et gagnerons le respect de nous mêmes
  8. Le dégoût disparaitra
  9. Nos abuseurs n’auront plus aucun pouvoir sur nous
  10. La peur de l’amour et de la sexualité nous quittera
  11. Nous saurons intuitivement comment gérer l’intimité
  12. Nous réaliserons soudain que nous sommes vivants, aimables, entiers, sains d’esprit et en sécurité


Les 12 slogans de SIA

  1. Un jour à la fois
  2. Lâche prise et confie toi à ta Puissance Supérieure
  3. Ne pas compliquer les choses
  4. Cela aussi passera
  5. L’important d’abord
  6. Réfléchis
  7. Garde l’esprit ouvert
  8. Vivre et laisser vivre
  9. Reste simple
  10. Prendre soin de soi
  11. Cela commence par moi
  12. N’oublie pas ton but

Titre original: The Twelve Slogans © 1987 reprinted with permission of Alcoholics Anonymous World Service



Les 8 outils de SIA

  1. Etre un survivant : C’est l’abstinence à la victimisation, c’est-à-dire se réapproprier sa propre intégrité par un processus efficace, basé sur les douze étapes, l’abandon du déni et renoncer à se mettre de nouveau dans des situations d’abus.
  2. Le parrainage : Nous ne pouvons pas passer par ces 12 étapes seuls. Nous avons un parrain ou une marraine, d’autres personnes afin de nous aider à rester honnêtes et impliqués dans un processus de guérison. Certains d’entre nous choisissent d’être les parrains ou marraines l’un de l’autre.
  3. Les réunions : Les réunions sont l’endroit où nous partageons nos expériences, notre force et notre espoir. Nous y entendons la façon dont le programme fonctionne et comment il est efficace. Aller à autant de réunions que possible nous aide à passer de victimes à survivants. Liste des réunions SIA Francophones
  4. Le téléphone : Prendre contact avec les autres et demander de l’aide entre les réunions brisent notre isolement. Nous apprenons à prendre contact avec les autres, et ce où que nous en soyons dans le long processus qui fait alterner douleur et joie.
  5. L’écriture : Ecrire est un moyen d’établir un contact conscient avec nous-mêmes et notre histoire et notre Puissance Supérieure. Des documents-guides nous aident à écrire, en tout premier lieu pour nous-mêmes, tout ce à quoi chacune des étapes nous renvoie.
  6. La littérature : Lire nous permet de rester en contact avec le programme à n’importe quel moment du jour ou de la nuit. Le mouvement SIA a produit de nombreux textes dont la plupart sont disponibles en français. Ils ont été écrits par des membres et validés en comités puis par le mouvement. Ils montrent par le détail et par l’exemple comment le programme fonctionne. Les ouvrages et textes SIA sont disponibles en réunion et sur commande. Ils sont aussi disponibles directement sur commande à SIA World Service Office
  7. Le service : Nous rendons ce que nous nous avons reçu en prenant du service. Nous sommes tous responsables de notre guérison, et aussi de la tenue de SIA. Il y a de nombreux moyens de rendre service, à la mesure de chacun.e. Le mouvement, 100% bénévole, n’existe qu’au travers des services que nous lui rendons.
  8. L’anonymat : Respecter l’anonymat des autres préserve la confidentialité. C’est pourquoi nous apprenons à placer les principes avant les personnalités, comprendre que nous sommes tous égaux devant notre Puissance Supérieure et que nous méritons de guérir.


Pour les membres des autres programmes en 12 étapes

SIA est un groupe de partage en 12 étapes. Toutefois, contrairement aux autres programmes en 12 étapes, comme les AA, SIA ne propose pas de travailler sur une addiction, mais de guérir d’abus sexuels survenus dans l’enfance. L’approche est donc quelque peu différente.

A SIA, nous utilisons les mêmes outils que dans les autres programmes en douze étapes, mais d’une façon différente. La plupart des programmes nous apprennent à changer notre comportement. A SIA, nous apprenons à prendre soin de notre enfant intérieur.

Dans la plupart des autres programmes en 12 étapes, nous apprenons à prendre la responsabilité de notre propre comportement. En tant qu’adultes, nous sommes responsables de nos choix. […] Cependant, à SIA, nous apprenons que nous ne sommes pas responsables de l’inceste, parce que les enfants sont sans défense et innocents. […]

A SIA, nous commençons par reconnaître que nous étions des victimes, des victimes innocentes. Puis nous apprenons que nous sommes également des survivants.



Ces textes sont des extraits de la publication “L’historique de SIA”. Et de “Pour les personnes qui font partie d’un autre programme en 12 étapes”. Titre original : Bittersweet: a Pamphlet for Those in Other 12-Step Programs. © 1990 Survivors of Incest Anonymous Inc.